Le financement participatif français : vers le leadership européen ?

L’actualité du financement participatif est riche ces derniers temps, avec des mesures ambitieuses annoncées en France, et un seuil symbolique franchi par le leader mondial du secteur. Faisons un rapide état des lieux.

2014-02-04 Fleur Pellerin financement participatif

Une belle progression des montants collectés en France

Le baromètre 2013 du financement participatif en France a été réalisé par Compinnov, en partenariat avec l’association Financement Participatif France, qui regroupe différents acteurs sur le thème du crowdfunding et a pour objectifs la promotion du crowdfunding, la définition de bonnes pratiques et la représentation des acteurs du secteur devant les autorités réglementaires.

Sur 60 plateformes sollicités, 36 ont répondu à l’étude, et le constat est encourageant : le montant des fonds collectés a été multiplié par 2,9 entre 2012 et 2013, avec des différences notables selon les modes de financement.

2014-01 Barometre crowdfunding 2013 P1

2014-01 Barometre crowdfunding 2013 P3

L’investissement participatif : la plus forte progression

Nous notons particulièrement que l’investissement participatif (financement en capital/equity ou crowdinvesting) a dans la même période été multiplié par 3,3, un taux de croissance légèrement supérieur au prêt (x3,2) et au don (x2,2), mais qui s’explique aussi par des montants plus faibles en valeur à l’heure actuelle. Cela conforte néanmoins le choix du positionnement de WE DO GOOD sur ce mode de financement, notamment parce que le développement de ce mode de financement a été ralenti par un contexte réglementaire jusqu’à présent difficile.

2014-01 Barometre crowdfunding 2013 P2

2014-01 Barometre crowdfunding 2013 P4

Mise en perspective du financement participatif

Le taux de croissance du financement participatif en France est aussi supérieur au taux de croissance mondial attendu pour 2013. Cela permet de rattraper légèrement le retard du pays, et d’aller vers la belle ambition affichée le 14 février par Fleur Pellerin, qui veut “faire de la France le pays pionnier du financement participatif” et le leader européen. Effectivement, les mesures annoncées sont sans doute les plus ambitieuses que l’on ait vu au niveau mondial à ce jour, mais le chemin est encore long. A titre de comparaison, 610 millions d’euros ont été levés en 2012 au Royaume-Uni (contre 78 millions en France en 2013), et pour information, la seule plateforme Kickstarter vient de dépasser ce 3 mars 2014 le milliard de dollars collectés.

Mais nous sommes sur la bonne voie ! Marché estimé en 2020 : 1 000 milliards de dollars collectés dans le monde, 6 milliards en France (en savoir plus).

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *