Vers une transition énergétique collaborative et citoyenne

À l’occasion de la semaine européenne du développement durable, du 30 mai au 5 juin, WE DO GOOD et OuiShare Nantes ont réuni des acteurs investis dans la démocratisation de la transition énergétique sur le territoire, en partenariat avec l’Alliance Centrale – Audencia – ensa Nantes.

Claudette Lacombe (ISAC WATT), Rémi Chevret (CCI Pays de la Loire, TRIA), Jean-David Bar (WE DO GOOD), Louise Vialard (Les Villes Concrètes), Flore Berlingen (OuiShare)

Virginie Watine Bertin (Alisée), Rémi Chevret (CCI Pays de la Loire, TRIA), Jean-David Bar (WE DO GOOD), Louise Vialard (Les Villes Concrètes), Flore Berlingen (OuiShare)

Alors que la France se prépare à accueillir la COP 21 sur le climat et que le débat national a surtout été porté par les pouvoirs publics, WE DO GOOD et OuiShare Nantes ont souhaité faire passer les citoyens de spectateur à acteur de la démarche.

Mardi 2 Juin s’est tenue la table ronde – vers une transition énergétique collaborative et citoyenne – à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes. L’occasion pour entrepreneurs, institutionnels et représentants citoyens d’inventer de nouvelles initiatives afin de mobiliser tous les acteurs du territoire sur la transition énergétique.

Alexandre Solacolu (Chargé des projets structurants de Saint-Brieuc Agglomération), Samuel Tiercelin (Co-fondateur d’Open Odyssey), Claudette Lacombe (Présidente ISAC-WATTS, Parc Eolien de Severac et Guenrouët), Marc Lemercier (porteur du projet LIGER), Louise Vialard (Architecte, porteuse du projet «Les Villes Concrètes»), Rémi Chevret (Responsable Programme TRIA CCI Pays de la Loire), Jean-David BAR (Président de WE DO GOOD), ont évoqué les voies du possible, notamment en termes de financement.

La table ronde à été animé par Flore Berlingen (directrice de Zero Waste France et co-fondatrice de OuiShare) et introduite par André Sobzack (directeur de l’institut pour la responsabilité globale Audencia et élu en chargé de la RSE à Nantes Métropole).

Plus de 70 participants ont pu ainsi poser de nombreuses questions et alimenter les débats avec des cas concrets.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *