Les royalties font leur place dans le panorama du crowdfunding en France

Nouveau mode de financement participatif développé par WE DO GOOD en France, les royalties font leur émergence dans le baromètre du crowdfunding avec plus de 220 000 € collectés en 2015.

comparatif-financement-participatif

Les derniers baromètres montraient déjà la forte croissance du financement participatif en France. L’année dernière n’a pas été une exception : le montant des fonds collectés a doublé et le nombre de contributeurs est passé de 1,3 à 2,3 millions. C’est ce que montre le baromètre du crowdfunding en France pour l’année 2015

fonds-collectes-crowdfunding

Les royalties, le petit dernier qui fait ses preuves

Le montant moyen de collecte est supérieur à 30 000 € pour l’investissement contre royalties. Cela met en évidence la valeur ajoutée de ce mode de financement vis-à-vis de modes de financement plus classiques, notamment vis-à-vis du don avec contreparties (pré-vente). Il intervient par ailleurs sur des montants de levée de fonds non couverts par les autres modèles.

montant-de-la-collecte-moyenne

En outre, la contribution moyenne par investisseur est supérieure à 300 €. Cela s’apparente aux montants que l’on retrouve pour les prêts rémunérés en financement participatif.

De plus, ce mode de financement des “royalties” est encore en émergence, cette contribution moyenne pourrait donc encore varier dans les années à venir, affaire à suivre ! D’ici là, retrouvez les projets à impact positif qui choisissent se mode de financement sur www.wedogood.co/les-projets.

contribuition-moyenne

Ce baromètre est réalisé par Compinnov et publié par l’association professionnelle Financement Participatif France.

Compinnov a basé ses chiffres sur :

  • 66 réponses de plateformes dont 25 en don (4 en don sans récompense, 21 en don avec récompenses),
  • 27 en prêt (3 en prêt rémunéré pour entreprises, 3 en prêt rémunéré pour particuliers, 11 plateformes en obligations, 2 en prêt non rémunéré),
  • 14 plateformes en investissement (12 en capital et 2 en royalties).

Accédez ici au baromètre complet.

 

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *