Crowdfunding : mener une campagne sur plusieurs plateformes ?

Les entrepreneurs nous posent souvent la question : et si je menais ma campagne de crowdfunding sur plusieurs plateformes afin d’augmenter mes chances ? Une idée a priori attractive mais difficilement applicable. Voici pourquoi.

doors-1767562_1280

La popularité de la plateforme n’a pas d’impact sur votre réussite

Une des principales raisons qui amène un porteur de projet à envisager la possibilité de mener sa campagne sur plusieurs plateformes de crowdfunding en parallèle c’est qu’il pense que cela va lui permettre de mobiliser plusieurs communautés.

Or, toute plateforme sérieuse va vous dire la même chose : si vous ne mobilisez pas d’abord votre communauté proche, ce n’est pas la communauté de la plateforme qui va vous permettre de réussir. Elle vous permettra simplement et peut-être de mieux réussir. Cela veut dire que vous allez devoir amener votre communauté sur plusieurs plateformes, un vrai casse-tête.

Un appel à l’action plus complexe

Quand vous allez communiquer sur votre campagne, votre appel à l’action doit être tellement évident et intuitif que votre cible n’aura même pas à se poser des questions : “je clique une fois, j’arrive sur la plateforme et j’apporte mon soutien”. Si dans votre message vous leur donnez le choix (“vous pouvez aller sur telle plateforme, ou plutôt sur telle plateforme si vous le préférez”), une partie des destinataires va hésiter. Et l’hésitation est un frein à l’action.

Encore plus d’objectifs à atteindre

Quand on mène une campagne sur une plateforme de crowdfunding c’est simple : il y a un objectif à atteindre. Vous aurez peut-être des objectifs intermédiaires, mais tout sera cohérent dans votre communication. Si vous le faites sur plusieurs plateformes, imaginez votre communication : “alors, il faut atteindre 10 000 € sur telle plateforme, 20 000 € sur une autre”… comment réussir à communiquer de façon claire dans ce cas ?

Votre parcours de financement est-il cohérent ?

Mener une campagne sur plusieurs plateformes en parallèle est donc une très mauvaise idée (d’ailleurs c’est refusé par une bonne partie des plateformes). Mais, comme nous l’avons déjà expliqué dans cet article, il est tout à fait envisageable de mener plusieurs campagnes de financement participatif sur différentes plateformes. Il suffit que cela rentre dans un parcours de financement cohérent et soit donc envisagé à différentes étapes de développement de votre projet.

Comment s’y prendre pour choisir da plateforme de crowdfunding ?

Si vous hésitez entre différentes plateformes, n’oubliez pas que ce n’est pas la popularité qui fera la réussite de votre campagne mais votre capacité à mobiliser votre communauté. Choisissez donc d’abord le mode de financement qui correspond le mieux à votre besoin (don, prêt, capital ou royalties), par exemple via l’outil TBF. Ensuite, regardez la liste des plateformes qui proposent ce mode de financement et faites un comparatif ! Choisissez celle qui :

  • propose le parcours de paiement le plus fluide possible pour vos futurs contributeurs,
  • est la plus cohérente vis-à-vis de la thématique de votre projet (innovation, environnement, social, culture…),
  • propose un vrai accompagnement si vous n’avez jamais mené une campagne de financement participatif (indispensable pour réussir sa première campagne).

Dans tous les cas, commencez par faire un petit test sur TBF.fr et identifier comment vous vous situez par rapport à un parcours de financement idéal :
campagne de crowdfunding

Vous avez maintenant toutes les informations nécessaires pour choisir d’utiliser une ou plusieurs plateformes de financement alors… bon courage !

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *