Financement : quels outils d’aide à la décision ?

Pour une start-up en démarrage ou une TPE/PME en développement, la problématique du financement pointe rapidement le bout de son nez… Comment financer l’amorçage de son activité ? Comment diversifier ou développer son activité quand les banques ne vous font pas assez confiance et manquent de réactivité ? 

Financement-outils

Fonds publics ou fonds privés, la plupart des solutions de financement ont leurs avantages et inconvénients qui demandent à être étudiés en fonction des besoins de l’entreprise, ce qui peut devenir un véritable casse tête !

Quand et vers qui se tourner pour son financement ? Nous vous proposons quelques outils qui pourront vous guider vers la solution qui vous correspond.


1- Le financement participatif qui vous va bien

Don avec ou sans contrepartie, prêt rémunéré ou non, crowdequity ou encore royalty crowdfunding… le financement participatif est plus varié que ce que l’on imagine ! Là encore, tous les financements participatifs ne vous conviendront pas forcément. Etes-vous prêt à céder des parts de votre capital ? Souhaitez-vous impliquer vos réseaux et partenaires autour de votre marque ? Désirez-vous livrer une contrepartie financière ou matérielle ? Quoiqu’il en soit,le financement participatif est peut-être fait pour vous !

Trouverlebonfinancement.fr est l’outil gratuit et en open-source qui guide les structures d’accompagnement et porteurs de projet parmis plus de 170 plateformes recensées sur le financement participatif. Vous y retrouverez un parcours vous permettant de trouver le mode de financement et les plateformes les plus adaptées à votre recherche.

2- Trouver une source de financement privée

Finalgo, actuellement en levée de fonds sur WEDOGOOD.co, est l’outil à destination des experts-comptables, courtiers et dirigeants et qui leur permet d’accélérer la recherche de financement. Ses algorithmes étudient les besoins de l’entreprise pour lui proposer rapidement le meilleur montage financier. L’entreprise lyonnaise apporte également son accompagnement dans la réalisation des dossiers de financement.

Il vous faudra d’abord connecter votre entreprise et rentrer les détails de votre projet de financement (libellé, nature des besoins et montant recherché). Ces deux étapes suffisent à Finalgo pour vous présenter les modes de financement auxquels vous êtes éligibles. Tout vous est expliqué si vous ne connaissez pas bien l’une des solutions proposées. Vous serez ensuite mis en relation avec un conseil, courtier, expert-comptable capable de vous accompagner dans votre recherche de financement.

Grâce à Finalgo, il a tous les outils pour construire un dossier de financement de qualité et communiquer avec vous en temps réel, pour collecter les informations et les pièces administratives nécessaires. Il ne lui restera plus qu’à procéder à l’envoi automatique aux établissements financiers que vous aurez sélectionnés ensemble.

3- Obtenir des financements publics

Lorsque l’on lance sa start-up, il est parfois difficile de se retrouver dans la jungle composée de plus de 2 000 dispositifs de financement existants que ce soit des aides, des subventions, des prêts et financements alternatifs.

Ils sont tellement nombreux, au niveau local et national, chacun avec ses propres critères, que cela peut prendre un temps considérable uniquement pour recenser ceux qui sont pertinents à son cas parmi tous ceux qui existent ! L’application en ligne Finalgo peut également vous guider sur ce type de recherche.

Un autre outil très intuitif qui permet d’identifier les financements publics adaptés à son projet, c’est Finamatic ! Après avoir répondu à quelques questions, vous retrouvez les solutions qui s’offrent à vous.

Un tableau de bord permet de retrouver l’ensemble des demandes en cours ou déjà effectuées, mais aussi de réutiliser les dossiers déjà constitués, un gain de temps non négligeable. Les entrepreneurs peuvent par ailleurs bénéficier de l’aide d’experts consultants directement sur la plateforme.

Dans tous les cas, n’oubliez pas que le plus important c’est d’activer le bon financement au bon moment ! Quelques principes de base à retenir :

  • Rassemblez d’abord des fonds propres mais ne diluez pas votre capital trop tôt.
  • Faites effet de levier avec les financements obtenus (c’est quand on n’en n’a pas besoin que c’est plus simple d’aller débloquer de nouveaux financements).
  • Visez en priorité les financements les moins coûteux pour votre entreprise : subvention, prêt d’honneur, emprunt bancaire.
  • Réfléchissez bien à qui et comment vous ouvrez votre capital : c’est une décision stratégique pour l’avenir de votre entreprise !
Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *