WE DO GOOD NEWS

Voici quelques nouvelles de WE DO GOOD. Vous voulez savoir où on en est, vous souhaitez rapidement investir dans des projets positifs et participer au changement qui est en route ?

work in process

Vous vous demandez “Mais quand pourrais-je rencontrer l’équipe de WE DE GOOD et des projets qui seront sur la plateforme?”, voire même “Mais y a-t-il seulement des projets positifs à faire financer?” ou peut-être aussi “Mais dans quel pays ça pousse les grenadiers?” ou bien sûrement “Mais quel est le nom du chat d’Emilien?”.

Pas de panique, ça arrive ! Comme dirait le grand sage de WE DO GOOD « pour que les grenades soient juteuses, il faut bien arroser le grenadier ».

Car oui, en effet, aucun projet n’est encore publié sur la plateforme. Nous savons que certains d’entre vous sont très impatients (et nous aussi d’ailleurs !), alors voici les raisons de cette attente :

  • Présenter son projet sur une plateforme d’investissement participatif demande une préparation plus poussée que pour le don (business plan, démarches juridiques, etc). Les projets ont donc besoin d’un certain temps pour mettre en place leur campagne, et ce d’autant plus que ces projets sont en phase de lancement. Mais pas d’inquiétude sachez que plusieurs projets sont en préparation, et nous sommes régulièrement contactés par de nouveaux porteurs de projets en quête de financement. Donc pas de soucis à se faire : des projets utiles à la société il y en a !
  • Faire simple, ce n’est pas simple ! Nous avons l’ambition de rendre accessible à tous la démarche d’investissement, de simplifier autant que possible l’investissement en ligne, ainsi que la gestion pour les porteurs de projet. Nous voulons aussi offrir la possibilité de financer toute taille de projet. Nous y tenons, et nous trouvons les solutions pour, mais cela demande de la persévérance pour composer avec la complexité du droit français.* Cela demande aussi des outils juridiques précis, que nous sommes sur le point d’obtenir de nos avocats.

*Pour plus d’informations sur ce qui pose problème et des pistes de solutions, nous publierons très bientôt notre réponse à la consultation lancée sur le nouveau cadre du financement participatif.

CONCLUSION : Des projets en préparation, et d’autres pour lesquels nous recherchons des solutions … la partie ne fait que commencer !

 

Capture d’écran 2013-11-12 à 17.12.58

Si tout ce qui a été évoqué ci-dessous prend du temps, que faisons-nous en attendant ?

Vous avez sans doute remarqué que plusieurs pages du site sont un peu simplistes. C’est normal, il manque encore toute une palette de graphismes sur lesquels Loeiza travaille. De nombreuses fonctionnalités sont aussi en attente de publication, et certaines déjà prêtes n’ont pas encore été publiées. C’est le travail de Boubacar et d’Emilien de les finaliser, Boubacar étant en ce moment plus axé sur le processus d’investissement et Emilien sur les corrections et améliorations multiples à apporter un peu partout. Pendant ce temps, Marlène s’occupe des réseaux sociaux et co organise les événements WE DO GOOD (internes, mais aussi bientôt externes), Adrien travaille sur la finalisation de l’offre, et Jean-David fait un peu de tout, en voyageant d’une ville à l’autre pour la bonne cause.

BREF on est là ! On continue sur notre lancée. Toute l’équipe continue de s’impliquer pour que l’investissement soit accessible à tous, que chacun puisse soutenir les projets positifs de son choix.

Capture d’écran 2013-11-12 à 14.50.21

Et pour les plus motivés, qui veulent d’ores et déjà s’impliquer et aider la transition vers une économie positive, beaucoup de possibilités existent. Vous pouvez notamment mettre une partie de votre énergie en rejoignant MakeSense, une communauté de passionnés d’entrepreneuriat social. Pour plus d’informations n’hésitez pas à lire notre billet MakeSense pour les nuls, et pour rejoindre le mouvement n’hésitez pas à contacter WE DO GOOD qui vous dira par où commencer 🙂

La suite des aventures arrive bientôt ! Sachez déjà que nous donnons rendez-vous à ceux qui le souhaitent le 12 décembre à Rennes pour rencontrer l’équipe et des projets positifs à soutenir 🙂 Plus d’infos dans peu de temps … restez connectés !

PS : Pour répondre aux autres questions, le chat d’Emilien s’appelle Bobby Lupo, et les grenadiers, originaires de l’ancienne Perse, poussent aujourd’hui notamment en Argentine, en Espagne, aux Etats-Unis, ou encore en France d’Outre-mer.

*

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *