royalties

Royalty crowdfunding : une alternative aux modèles de gouvernance de l’equity

Une économie de plus en plus collaborative, du financement de plus en plus participatif… comment la gouvernance des entreprises s’adapte-t-elle à ces évolutions ? Et quel mode de financement choisir selon nos contraintes et envies de gouvernance ?

Royalty crowdfunding : quel risque pour les investisseurs ?

A mesure que le financement participatif, et notamment le royalty crowdfunding, se développe à un rythme soutenu en France (+100% par an, selon le baromètre Compinnov / Financement Participatif France), les particuliers et les entreprises se voient de plus en plus sollicités par des entrepreneurs cherchant à se lancer.

Royalty crowdfunding : le financement devient un coût variable

Le royalty crowdfunding représente un nouveau mode de financement pour les entreprises et pour les projets ayant un modèle économique viable. Le coût du financement est un élément clé de décision pour les entrepreneurs.

Royalties : un financement simple, flexible et équitable

Soyons clairs : choisir sa plateforme et son mode de financement participatif est un véritable casse-tête pour n’importe quel entrepreneur. Et le fait d’apporter un nouveau mode de financement, les royalties, ne simplifie pas vraiment les choses…

Photoreporter : des royalties pour sauver le photojournalisme ?

La crise de la presse est aussi la crise du photoreporter, ces journalistes qui partent à l’autre bout du monde (ou pas loin de chez nous), s’immergent dans un sujet et s’imprègnent d’une réalité, qu’ils nous font ensuite découvrir à travers leurs photos.

WE DO GOOD réinvente le financement

En créant l’avance sur chiffre d’affaires, WE DO GOOD met à disposition des entrepreneurs sociaux un nouveau mode de financement qui recense les avantages des moyens de financements habituels sans les inconvénients et qui est en parfaite adéquation avec les attentes des entrepreneurs aux projets à impacts sociétaux.