Ulule, Kiss kiss bank bank, Kickstarter : quelle plateforme choisir ?

Vous êtes convaincus par le crowdfunding et vous souhaitez lever des fonds ? Vous êtes à présent face au choix de votre plateforme. Ulule, Kiss kiss bank bank, Kickstarter ou une autre… Est-ce vraiment important ?

D’après Maddyness, choisir la mauvaise plateforme est une des 12 astuces pour rater sa campagne de crowdfunding à coup sûr. Mais alors quelle plateforme choisir parmi les 134 recensées en France ?

Ulule, Kiss kiss bank bank, Kickstarter

 

Le mode de financement adapté

Les plateformes de financement participatif se positionnent souvent sur un mode de financement : Ulule, Kisskissbankbank et Kickstarter proposent par exemple le modèle du don avec ou sans contrepartie. Mais il existe d’autres modes de financement en crowdfunding : pré-achat, prêt, obligations, investissement en capital ou en royalties. Choisissez donc celui qui correspond à votre projet et à vos besoins ! Pour vous guider, nous avons créé Trouver le bon financement, un site qui vous propose gratuitement un parcours et des outils d’aide à la décision.

Si vous choisissez un financement en contreparties, soyez vigilant à choisir des produits ou services en lien avec votre activité et qui vous permettront un bon retour sur investissement, c’est-à-dire que vos contreparties doivent vous coûter moins cher que le montant collecté. Quid de la contrepartie financière ? C’est ce que nous proposons avec le financement en royalties, qui propose aux investisseurs un pourcentage du chiffre d’affaires du projet soutenu, pour une durée déterminée.

Choix plateforme Ulule etc

 

La bonne communauté

Regardez aussi les projets en levée de fonds et les projets réussis sur les différentes plateformes. En effet, toutes ne proposent pas les mêmes thématiques. De la même façon, toutes les thématiques ne suscitent pas le même intérêt sur toutes les plateformes. Par exemple, Ulule permet de participer au financement de projets entrepreneuriaux. Kickstarter privilégie plutôt l’innovation et Kisskissbankbank les projets artistiques et culturels.

Faut-il choisir la plateforme la plus connue ?

On a tendance à penser que les plateformes les plus connues sont celles qui proposent et réussissent le plus de levées de fonds, tout en animant une communauté importante. Ce n’est pas la meilleure stratégie pour choisir sa plateforme ! Pensez à regarder le taux de réussite des plateformes qui vous intéressent. Par exemple, 36 % des projets présentés sur Kickstarter ont réussi leur levée de fonds. Ils étaient 70 % sur Kisskissbankbank en 2017, 64 % sur Ulule en 2018 et 85 % sur WE DO GOOD en 2018. Ces taux sont souvent détaillés sur chaque plateforme en fonction des catégories de projet.

Quelle plateforme choisir

 

Ulule, Kiss kiss bank bank, Kickstarter ou une autre : de nombreux facteurs de décision

D’autres éléments entrent en jeu : le coût de la levée de fonds, la moyenne des montants levés sur chaque plateforme, les offres d’accompagnement, les délais, etc. Informez-vous sur tous ces paramètres qui peuvent aussi être déterminants. Vous pouvez aussi consulter le baromètre du crowdfunding en France 2017 créé par l’association Finance Participative France pour connaître ce sujet sur le bout des doigts et prendre la meilleure décision pour votre projet.

Le mot de la fin ?

  1. Choisissez d’abord le mode de financement adapté à votre projet : aidez-vous pour cela de notre site Trouver le bon financement qui vous guidera parmi les modèles proposés.
  2. Cherchez ensuite la plateforme qui dispose de la communauté qui correspond à votre projet, sans vous préoccuper de sa popularité mais plutôt du taux de réussite.
  3. Informez-vous sur tous les paramètres proposés par la plateforme pour votre levée de fonds.

Choix plateforme crowdfunding

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *