Finance participative : Evolution et nouveaux enjeux

L’année 2020 se révèle une année riche pour le financement participatif européen et français. En effet, Finance Participative France a publié les derniers chiffres des levées de fonds réalisées en 2020. L’augmentation des indicateurs démontre un fort élan de solidarité et une vraie mobilisation de l’épargne malgré les incertitudes. 

Une forte mobilisation citoyenne et publique au profit de la finance participative

Le crowdfunding représente aujourd’hui en France 1020 millions d’euros contre 629 millions en 2019. Parmi ce milliard d’euros atteint, les prêts représentent 742 millions, les dons 219 et les investissements 59. Plus particulièrement, les investissements en royalties représentent en 2020 2,1 millions d’euros contre 2 millions en 2019.

De la même façon, au niveau européen, la crise s’est accompagnée d’un fort élan de solidarité. A titre indicatif, les dons ont augmenté de 31% en volume et de 41% en nombre de transactions.

En outre, les pouvoirs publics ont fait appel à la finance participative dans le cadre du plan pour faire face à la crise sanitaire et économique . Depuis le 6 mai 2020, les plateformes de prêt ont la possibilité de proposer des Prêts Garantis par l’Etat. Le financement participatif a ainsi su faire sa place aux côtés des instruments financiers dits classiques et a gagné la considération des pouvoirs publics.

L’AMF a également enregistré une hausse relative de demandes d’agréments de plateformes. Face à 43 radiations, 67 agréments de plateformes ont été demandés. 

Des initiatives pour une meilleure collaboration avec les institutions

Néanmoins, l’absence des plateformes de financement participatif dans le plan France Relance révèle un décalage entre les besoins des entreprises et les mesures publiques. L’association du financement participatif aux politiques publiques est encore à ses débuts. WE DO GOOD est ainsi co-signataire avec Financement Participatif France d’une tribune pour la prise en compte du financement participatif dans le plan France Relance

Cette tendance à la hausse du nombre de projets financés et des montants levés malgré une crise sanitaire, économique et sociale globale assoit la légitimité de la finance participative. Les différents outils financiers qu’elle rassemble se sont révélés résilients. Ils ont su répondre à l’élan de solidarité des épargnants notamment grâce à leurs propriétés numériques et aux secteurs financés.

Une réglementation unique au service d’un marché européen de la finance participative

Les citoyens européens semblent souhaiter donner du sens à leur épargne : le retour à une consommation locale, la protection de l’environnement, l’importance de la santé… Ce sont des secteurs particulièrement mis en avant sur les différentes plateformes de financement participatif.

Cet élan est amené à se maintenir notamment grâce à un alignement des réglementations à l’échelle européenne. Constatant un retard du marché européen face au marché américain, l’Union européenne a décidé d’y remédier par la mise en place d’un régime unique en 2020. Avec une entrée en application en novembre 2021, la directive prévoit une période de transition jusqu’en novembre 2022. Au-delà de cette date, les plateformes devront exercer sous le régime du nouvel agrément, unique pour les activités de crowdlending et crowdequity.

Ces nouvelles modalités permettront la création d’un réseau entrepreneurial européen. Les entrepreneurs auront également l’accès à un ensemble d’investisseurs au-delà des frontières nationales.

Un élargissement des frontières chez WE DO GOOD

Dans le souci de démocratiser l’investissement à impact positif à travers l’Europe via les royalties, WE DO GOOD a pris une petite longueur d’avance sur le volet du marché européen. Afin d’élargir notre communauté, la plateforme propose depuis peu une version anglaise aux investisseurs ainsi qu’aux porteurs de projets. Nous avons ainsi commencé à travailler avec deux projets européens en ce début d’année 2021. La création de nouveaux partenariats avec les différents acteurs européens du financement participatif est en cours. Nous vous en parlerons très prochainement !  

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *