La RSE dans une startup : retour d’expérience

WE DO GOOD a à cœur de développer une finance à impact positif. C’est donc tout naturellement que nous avons mis les préoccupations sociales et environnementales au coeur de la vie de l’entreprise. Voici notre retour d’expérience d’application de la RSE au sein d’une startup, en espérant que cela puisse vous inspirer !

RSE dans une start-up - WE DO GOOD grenade
Photo de Tamanna Rumee / Unsplash

Diffuser nos valeurs, jusqu’au processus d’évaluation

Depuis 2015, nous nous employons à activer une finance à impact positif en la rendant plus accessible et connectée aux besoins réels de l’économie. Nous démocratisons l’investissement pour donner le pouvoir aux citoyens.

Pour cela, nous cherchons à agir de façon collaborative, humaine et transparente. Nous essayons de l’appliquer à tous les niveaux, en mettant notamment en place un système d’évaluation collaborative basé sur nos valeurs. C’est ainsi que chaque membre de l’équipe est évalué par l’ensemble de ses collaborateurs, de manière transparente, sur des critères partagés. De cette manière, tout le monde est à même de donner un avis constructif sur le travail des autres, toujours dans le but d’une progression collective et d’une amélioration continue. 

Les critères de la grille d’évaluation sont en lien direct avec les valeurs de WE DO GOOD, partagées par l’ensemble des collaborateurs, qui sont inscrites dans le nom de l’entreprise : un travail collaboratif et transparent (WE) mené par des actions concrètes (DO) à impact positif (GOOD). Découvrez en plus ici. 

Dans le cadre de notre évaluation collaborative, nous prenons le temps de nous auto-évaluer, de voir comment nos pairs nous évaluent. S’en suit un point de synthèse avec l’équipe qui permet d’identifier des axes de progression personnelle. Ce sont des moments de prise de recul importants et qui n’existeraient probablement pas autrement.

“Lors de mes expériences précédentes, je n’ai jamais aimé l’entretien annuel. Je trouvais cela frustrant et déconnecté du travail au quotidien. C’était souvent un moyen de justifier les primes individuelles et les augmentations, dont l’attribution restait très opaque, et pas un vrai outil de progression individuelle et en équipe. Cela me tenait donc à cœur de faire différemment chez WE DO GOOD.” Susana

Pour que la démarche soit réellement utile pour progresser individuellement et en équipe, nous n’attendons pas la fin de l’année pour faire une évaluation : il s’agit d’un process continu, une personne après l’autre. Il se peut qu’une personne soit évaluée plusieurs fois dans l’année.

Nos outils de travail collaboratif

Dans le but d’avoir le cadre de travail le plus collaboratif et efficace possible, nous utilisons divers outils :

  • Slack : il s’agit de notre plateforme de communication collaborative principale. Nous échangeons sur différents canaux en fonction des sujets à aborder. Cet outil transparent permet ainsi à tous les membres de l’équipe d’avoir accès à l’ensemble des informations. 
  • Asana : notre outil de gestion de projets, qui permet à chacun.e de gérer efficacement l’ensemble de ses tâches, de respecter les délais et d’atteindre ses objectifs. C’est un outil qui nous permet également d’avoir des templates de process partagés, régulièrement améliorés.
  • Hubspot : sa fonction principale est la gestion et le suivi de l’ensemble de nos relations avec nos contacts. Il comprend également de nombreux outils de communication et héberge notre centre de support (base de connaissances).
  • Google Agenda : avec cet outil, nous pouvons fixer de manière simple et efficace nos différents rendez-vous clients ou points d’équipe. Les agendas sont partagés et donc accessibles à tous. Cela nous donne la possibilité d’intervenir et de participer aux réunions de l’ensemble de l’équipe. 
  • Google Drive : il s’agit d’un service de stockage et de partage de fichiers bien connu maintenant, qui permet à l’équipe d’avoir accès à n’importe quel moment de l’ensemble des documents. 
  • Le wiki : il s’agit d’une sorte d’encyclopédie interne et collaborative, accessible à l’ensemble de l’équipe et qui recense nos différents processus internes, nous fournit beaucoup d’informations sur les outils de travail que nous utilisons. L’objectif de cet outil est de documenter l’utilisation de la plateforme et d’en faciliter la compréhension. 

Voici un article plus complet sur la façon dont nous avons gagné en efficacité via nos différents outils de travail collaboratif. Notre objectif est de passer sur du 100 % open-source, avec la possibilité de choisir les serveurs de stockage de nos données, mais nous n’avons pas encore les moyens de le faire tout en restant efficaces et compétitifs.

Afin que toute l’équipe soit au clair sur nos principes et sur le fonctionnement mis en place au sein de WE DO GOOD, nous avons mis en place un cadre de référence. Il s’agit d’un document partagé régulièrement mis à jour et qui compte aujourd’hui plus de 25 pages ! On y retrouve l’essentiel de nos engagements en termes de politique sociale, de gouvernance et décision ou encore sur notre cadre de travail. 

Une transition fluide vers le 100% télétravail

Chez WE DO GOOD, le télétravail règne en maître depuis le début de la crise sanitaire. Adopté par tous et après plus d’un an de distanciel, l’équipe a su s’adapter et être force de propositions afin de recréer (virtuellement) une ambiance de travail chaleureuse et bienveillante. 

Chaque lundi, l’équipe se réunit en Team Time pour discuter ensemble des points à traiter et faire ainsi le tour sur l’avancée des différents projets. Tous les matins nous réalisons un stand-up, petit moment où chacun est libre de raconter sa journée de la veille, son humeur et sa motivation. Cela permet par ailleurs de lancer la journée en équipe. 

Chaque semaine, des activités d’équipe sont organisées en visioconférence : petit-déjeuners, séances hebdomadaires de jeux en ligne, goûters ou encore apéros ! Il s’agit de moments conviviaux, où chacun peut décompresser et rencontrer l’équipe en dehors du cadre de travail. Une bienveillance qui fait partie de l’ADN de WE DO GOOD. La confiance règne pour le télétravail, et l’objectif « moments d’équipe » est valorisé autant que les autres objectifs, afin de compenser au mieux le manque de contact physique.

Nous mettons également en place un challenge quotidien, qui prend la forme de questions posées aléatoirement aux membres de l’équipe sur Slack : quel dessin animé vous questionne, un souvenir à partager, une destination qui vous a plû/déplû… Il permet de faire émerger des conversations hors cadre de travail, comme celles souvent suscitées autour d’un café lorsque l’on est en présentiel.

Le 100% télétravail mis en place dans notre start-up se passe très bien et nous apporte de sérieux avantages, notamment la possibilité de recruter des talents partout où ils se trouvent. Nous avons désormais des collaborateurs vivant partout en France et même à l’etranger.

“Vivant à Paris depuis quelques années et sans réelle volonté de déménager, le fait que WE DO GOOD propose une offre 100% télétravail était pour moi une opportunité incroyable. De plus, j’ai pu passer l’été en Corse où j’ai travaillé au soleil et entourée de ma famille. Le télétravail a vraiment été une aubaine pour moi. “ – Pauline

L’organisation et les processus sont rodés d’avance avec nos outils collaboratifs, et permettent d’intégrer de nouvelles personnes, d’avoir une vie d’équipe continue avec des horaires flexibles. Le fait que l’équipe soit à taille humaine, permet d’avoir quotidiennement des réunions tous ensemble.

“J’ai été très surpris lors de mon arrivée chez WE DO GOOD du fait que l’entreprise était déjà totalement digitalisée grâce aux outils les plus en pointe en matière de travail collaboratif. Du coup, au moment du premier confinement nous n’avons eu aucun problème à transitionner au télétravail.”Frédéric

De plus, il est surprenant de constater que certains partenaires qui nous imposaient des déplacements de manière systématique devenir adeptes de la visio et des webinars. Nous sommes devenus plus efficaces et avons diminué notre empreinte carbone !

Mesurer l’impact pour inciter à la progression

Nous tenons par à sensibiliser l’équipe en permanence à la réduction de notre empreinte écologique. Cela prend différentes formes : formations environnementales, découverte d’outils engagés tels que Lilo, le moteur de recherche engagé et solidaire ou encore Cleanfox qui permet de nettoyer et réduire l’impact de nos emails.

Chaque membre de l’équipe est encouragé à documenter et à mettre en place en interne différentes sensibilisations environnementales pour les plus novices d’entre nous. Chacun.e peut partager son savoir, donner des conseils à l’ensemble de l’équipe sur des sujets tels que la réduction de l’empreinte carbone lorsque l’on a un enfant, des idées de cadeaux responsables ou encore sur comment se nourrir et consommer de manière responsable.

De plus, il est primordial pour nous d’être en capacité de mesurer notre impact indirect, notamment au travers des projets que nous accompagnons pour leur levée de fonds. C’est dans cette démarche que WE DO GOOD dispose d’un comité d’impact dont l’objectif premier est de les faire réfléchir à leur impact de manière globale, même si cela ne fait pas encore partie de la stratégie du projet. Il s’agit selon nous d’un bon moyen de semer de petites graines. On les incite, de manière indirecte, à progresser sur le sujet. 

Mis en place dans le but de valoriser les levées de fonds des projets écologiques, le Label Finance Participative pour la Croissance Verte oriente les financements vers des projets qui concourent à la transition écologique et énergétique dans les territoires, et donc à une économie bas carbone. Depuis 2017, WE DO GOOD est reconnue comme un organe labellisateur par le Ministère de la Transition Écologique. 

Convaincus qu’il faut donner à chacun-e les moyens d’agir, notre objectif est de promouvoir une finance plus responsable, au service de l’intérêt général. C’est cela qui nous a notamment amenés à rentrer dans une démarche de certification B corp. Il s’agit d’une certification octroyée aux sociétés commerciales répondant à des exigences sociétales et environnementales, de gouvernance ainsi que de transparence envers le public. Cela nous a permis de progresser plus vite, ainsi que d’établir un plan d’actions pour continuer à améliorer notre impact dans la durée.

Un partage de la valeur cohérent avec la vision de l’entreprise

Chez WE DO GOOD, les salaires, les augmentations et les primes sont transparents et décorrélés des entretiens individuels.

Chaque trimestre, nous versons des primes à l’ensemble des collaborateurs, stagiaires compris. Celles-ci sont réparties équitablement parmi l’ensemble de l’équipe. Pour aller jusqu’au bout de notre modèle, elles sont également cohérentes avec le modèle financier que nous défendons, à savoir : un pourcentage du chiffre d’affaires.

En mettant le collaboratif au premier plan, nous insistons sur le fait que le partage de valeur n’est pas uniquement économique mais également en termes de connaissances produites. Nous espérons que notre retour d’expérience sur comment appliquer la RSE au sein d’une startup soit utile à d’autres entreprises dont le but est, pour elles aussi, d’entrer dans une démarche éthique et transparente. 

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.