Les concours à votes : un piège pour les start-up ?

Ces deux dernières années nous avons assisté à une démultiplication des appels à projets intégrant une phase de votes du public et des concours à votes pour les start-up. Le plus populaire d’entre eux, la Fabrique Aviva, a par exemple amené 1 580 projets à communiquer de façon massive pour mobiliser le public pendant plusieurs semaines lors de son édition de 2018.

Le succès de ce concours s’explique par la diversité de prix financiers possibles. Par contre ce n’est pas le cas de la majorité des concours et appels à projets de ce type. Très souvent les prix sont en nature : soit en accompagnement technique, soit en visibilité média.

concours à votes : piège ?

Face à la multitude de concours à votes, comment s’assurer de ne pas perdre du temps et, surtout, ne pas épuiser son réseau pour les mauvaises raisons ? Voici les 5 questions à se poser.

1. Quel est le prix du concours à votes, concrètement ?

Avant de participer à un concours ou à un appel à projets, regardez bien quels sont les prix dans un premier temps. Vous serez étonné(e) : parfois ils sont bien cachés ! Et parfois ils sont aussi très décevants, comme les packages de visibilité média peu spécifiques et survalorisés.

Par contre, pensez à analyser aussi les autres avantages potentiels au-delà des prix affichés, comme par exemple qui sont les membres du jury, les retombées des précédentes éditions…

2. Est-ce qu’il m’est vraiment utile ?

Maintenant que vous savez quels sont les prix, ainsi que les avantages annexes, faites le parallèle avec le stade de développement de votre entreprise aujourd’hui. Sont-ils vraiment pertinents et intéressants ?

3. Est-ce que j’ai des chances de gagner ?

Ce n’est pas toujours facile à évaluer, mais ça vaut le coup d’essayer. S’il y a eu des éditions précédentes, regardez la maturité des projets lauréats. Vous pouvez aussi vérifier le nombre de votes mobilisés par les gagnants (si l’information n’est pas publique, elle a peut-être été diffusée dans une retombée de presse). Et ensuite, faites un petit travail d’introspection : sachant que la très grande majorité des votes viendra de votre réseau proche, êtes-vous prêt(e) à communiquer intensément auprès de vos proches et pensez-vous être capable de mobiliser autant de personnes ?

4. Combien de temps et d’énergie devrais-je y consacrer si je veux gagner ?

Vérifiez le calendrier du concours, les différentes phases, le temps de mobilisation publique prévue, ainsi que les dates-clé. Êtes-vous disponible ?

Et quelle est la méthodologie prévue pour les votes ? Une personne pourra voter une seule fois ou une fois par jour ? Il s’agit d’un élément important car s’il s’agit de plusieurs votes par personne, cela veut dire que vous allez devoir mobiliser l’ensemble de votre réseau proche chaque jour, pendant toute la durée du concours.

5. Y-at-il un meilleur usage pour ce temps et cette énergie ?

Le prix vous semble intéressant, vous pensez avoir des chances de gagner, le timing correspond à peu près… mais il y a encore une dernière question-clé à se poser : si vous consacriez le temps et l’énergie nécessaires (remplissage du dossier, mobilisation du public et éventuel pitch final) au développement de votre activité : est-ce que cela pourrait vous apporter plus ? Et si vous les consacriez plutôt à une campagne de financement participatif en pré-vente ou en royalties : pourriez-vous envisager de collecter un financement plus important que le prix financier du concours ?

Gardez-le en tête : les grands gagnants de ces concours et de ces appels à projets sont surtout les organisateurs. Aviva a certes distribué un million d’euros auprès de 200 projets mais a bénéficié de 1 580 porteurs de projet qui ont mobilisé tout leur réseau pour le concours à votes pendant plusieurs semaines. Et souvent ceux qui gagnent les concours de votes sont ceux qui bénéficient déjà d’une bonne visibilité médiatique et disposent d’une large communauté active.

Donc, avant d’y aller et de risquer de vous épuiser pour pas grande chose, posez-vous les bonnes questions ! 😉

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *